Lycée Saint-Thomas d'Aquin Flers

Des pratiques innovantes
Un cadre de vie agréable
Au coeur de nos projets pédagogiques !
Bien vivre ensemble pour bien apprendre
Des lieux de vie adaptés et agréables
 
 

Des pratiques innovantes

Un cadre de vie agréable

Au coeur de nos projets pédagogiques !

Bien vivre ensemble pour bien apprendre

Des lieux de vie adaptés et agréables

banniere Actualité de Saint Thomas d'Aquin de flers

Semaine Création d’Entreprise du lundi 23 janvier au vendredi 27 janvier 2017

Dans le cadre de leur formation, les étudiants de première année du Pôle Supérieur Saint Thomas d’Aquin ont participé à la seconde édition de la «semaine création d’entreprise » en collaboration avec la CCI de Flers du lundi 23 janvier au vendredi 27 janvier 2017.

9 groupes composés de 6 étudiants (Assistant de Manager, Comptabilité Gestion et Management des Unités Commerciales).

Chaque groupe a du réfléchir à un projet de création d’entreprise. Ils ont bénéficié de l’aide de Mme Peltier de la CCI de Flers, de commerçants, d’experts-comptables, ainsi que des professionnels du secteur bancaire et de la communication. Le but était de les faire travailler en équipe et d’acquérir de nouvelles compétences en travaillant en interdisciplinarité.

Le 27 janvier 2017, à la CCI de Flers-Argentan, ils ont exposé leur projet devant un jury et une assemblée constituée de professionnels et de leurs camarades de formation. Le prix du jury et le prix du public ont été décernés.

Des élèves du lycée témoignent suite à leur Temps Fort Article Latifa ibn Ziaten 2

Pour remercier Latifa de sa venue, de ses mots encourageants, de sa simplicité et pour ne pas oublier son combat, les élèves de 1ere, terminale et prépa  2016-2017 sont déclarés promotion "IMAD POUR LA JEUNESSE ET POUR LA PAIX".DSC01266 Copier

Latifa Ibn Ziaten, la maman d'Imad tombé sous les balles d'un terroriste à Toulouse en mars 2012 est venue témoigner devant les élèves des niveaux premières, terminales et prépas le 29 septembre. Ce Temps fort s'inscrivait dans un cadre d'ouverture culturelle et religieuse et citoyenne en collaboration avec le Prêtre en lien avec la paroisse, le député-maire de Flers dont la mairie était le partenaire.

Temps fort à bien des titres tant il a suscité émotion, réflexion, questionnement chez les élèves et l'équipe. Ci-après le témoignage d'un professeur.

DSC01296 Copier 

Très chère Madame Ibn Ziaten,

Voici un an et demi, nous vous avons invitée à parler à nos élèves de Première et Terminale du lycée. Les attentats de 2015 et 2016, les propos haineux contre certaines communautés nous ont fait réagir de la nécessité de votre témoignage.
Merci, Madame, d'avoir répondu positivement à notre demande ce jeudi 29 septembre.
Vous êtes venue simplement, vêtue de ce foulard symbolisant votre deuil. Vous avez perdu un enfant, Imad, mort sous les balles d'un terroriste disant agir au nom de Dieu, un 11 mars 2012. Vous auriez pu crier votre colère, votre haine, en vouloir à la terre entière, mais vous nous avez délivré un message de Paix, d'Amour et de Pardon. Car vous avez pardonné à l'assassin de votre fils pour ce qu'il était, et vous demandez à Dieu de le juger pour ce qu'il a fait.
Vous nous avez rappelé combien le rôle des parents, des enseignants est fondamental dans la construction d'un enfant.  
Vous avez encouragé nos jeunes face à leurs responsabilités : saisir sa chance malgré l'adversité, bien travailler à l'école, être respectueux des autres, être ouvert en voyageant à travers les pays ou simplement dans les livres. Et avancer … en étant vigilant face aux sirènes des réseaux sociaux qui promettent une pseudo vie meilleure mais qui embrigadent et qui empêchent de réfléchir par soi-même.
Vous n'avez pas hésité à interpeller nos politiques sur l'insuffisance de mixité sociale pourtant essentielle à l'intégration.
Vous êtes musulmane, nous sommes (pour certains) catholiques. Des différences ? Peut-être, mais  tellement de points communs ! La Paix, le Partage, l'Amour et le respect du prochain, le Pardon … Et « religion » qui vient de religare en latin ne signifie-t-il pas relier ?
Merci, Madame, d'être aussi disponible pour tous ces jeunes que vous rencontrez à travers la France et qui ont « un vide d'amour » par manque d'attention d'une mère ou d'un père.
Merci, Madame, de redonner espoir à tous ces jeunes en leur disant qu'ils sont « les lumières de demain ».

Madame, vous nous avez touché au plus profond de notre cœur. Nous souhaitons devenir aussi des ambassadeurs de la Paix.
Madame Ibn Ziaten, vous êtes une grande Dame.

A très bientôt

 

 

 

 

 

 

 

Affiche boréales 2016 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre avec l'auteure Islandaise Soffia Bjarnadottir

          Nous avons été à la médiathèque de Flers le lundi 21 novembre avec Madame Brion – Jardin pour rencontrer l'auteure Soffia Bjarnadottir qui a écrit le livre J'ai toujours ton cœur avec moi. Cette rencontre était intéressante : son roman raconte la relation entre une mère malade et sa fille. Cette dernière veut s'en éloigner.... comme si elle voulait fuir un destin  qui la rattrape sans cesse. 

Nous avons pu découvrir une nouvelle langue, sa prononciation... Cela été intéressant de découvrir la langue de l'Islande. Soffia a l'air de beaucoup se donner pour ses livres, elle laisse parler son imagination, sa créativité... Dans ce livre elle parle énormément des femmes car d'après ce qu'elle nous a confié : « On parle déjà assez des hommes dans le monde » c'est au tour de la femme de s’exprimer.

          Nous avons été très bien accueillies par le personnel de la bibliothèque. C'était un accueil chaleureux. Il y avait une dame qui lisait des passages du livre puis Soffia nous a expliqué les raisons pour lesquelles elle l'avait                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         écrit. A la fin de cette rencontre nous avons tous été boire et grignoter. Cette visite était pour nous une chance de rencontrer un auteur et pouvoir dialoguer autour de ses œuvres.

Mélanie et Stéphanie, Sde. ASSP

 

Soffia Boréales Flers 2016 40

 

 Photo : Julie, Soffia, Stéphanie, Mélanie