Lycée Saint-Thomas d'Aquin Flers

Un cadre de vie agréable
Des lieux de vie adaptés et agréables
Au coeur de nos projets pédagogiques !
Des pratiques innovantes
Bien vivre ensemble pour bien apprendre
 
 

Un cadre de vie agréable

Des lieux de vie adaptés et agréables

Au coeur de nos projets pédagogiques !

Des pratiques innovantes

Bien vivre ensemble pour bien apprendre

banniere Actualité de Saint Thomas d'Aquin de flers

PORTES OUVERTES

LYCEE et Prépas:12 mars 2016 de 10h00 à 17h00

Affiche campagne 2016

Le 06 janvier 2016, le lieutenant-colonel J. Thieulart, Délégué Militaire Départemental, conseiller militaire auprès du Préfet de l’Orne a présenté l’inter culturalité aux étudiants de première année du BTS Assistant de Manager, en apportant des connaissances et anecdotes provenant de son expérience.

Entré dans l’armée de terre à 21 ans après la faculté de droit, il aborde sa trentième année de carrière, avec à son actif plus d’une vingtaine de missions à l’étranger, au Maroc, en Egypte, au Canada, en Norvège, au Kosovo et dans beaucoup d’autres pays à la surface de la planète, à l’exception de ceux de l’Asie. Il ne se considère pas comme « courageux », comme l’a qualifié une étudiante au vu de sa carrière, mais comme « instinctif » un qualificatif auquel on ajouterait volontiers celui d’enthousiaste tant son intérêt pour les tâches qu’il a eu à mener est palpable

La culture et l’histoire de la France : des atouts pour évoluer à l’étranger.

Dans son exposé, le lieutenant-colonel a expliqué aux étudiants que les Français peuvent s’intégrer dans différentes zones du monde de par leur culture et leur histoire. En effet depuis longtemps notre pays a établi des relations privilégiées avec de nombreuses régions du monde notamment en Afrique où la langue française est très présente. Néanmoins, il a rappelé l’importance de bien se préparer en prenant connaissances des langues et dialectes de la région, en cernant les grandes lignes de l’histoire du pays et naturellement en s’intéressant aux intervenants qu’ils soient clients, acheteurs ou vendeurs il faut faire en sorte de connaître leurs loisirs ou habitudes alimentaires pour briser la glace en proposant, par exemple, un dîner dans un bon restaurant

                                            Les aspects administratifs et médicaux à ne pas négliger

Mais, préparer au mieux son déplacement à l’étranger c’est aussi ne pas négliger les aspects médicaux ou administratifs afin de ne pas rester au lit pour une « indigestion » causée pour l’eau consommée sur place, quand celle-ci peut-être sujette à interrogation, ou même rester bloqué à la frontière parce qu’on n’a pas tous les documents officiels.

Il rappelle aussi que selon l’endroit du monde jours travaillés et fériés ne sont pas identiques à ceux que nous connaissons, un détail qui n’en n’est pas un lorsqu’il s’agit de déterminer la date d’un rendez-vous d’affaires. Enfin, la grande diversité des usages qu’il a pu tester notamment en matière de respect des horaires ou de présents à offrir à l’hôte l’amène à préconiser une seule attitude : il est nécessaire de prendre en compte la culture de l’autre pour lui montrer sa curiosité, son intérêt et surtout sa politesse et son respect.

Les étudiants n’oublieront pas cette rencontre riche d’enseignement, et d’humour, non seulement pour leur future orientation professionnelle, mais aussi parce qu’elle a renouvelé leur regard sur l’armée.Interculturalité. BTS

forum des formations superieures de lorne page1 Copier

 

Inscription au 02.33.65.08.25 ou sur le site, 

http://www.lycee.saintthomasdaquin.org/index.php/inscription

Photos duperron

Thomali

Au sein du lycée Saint Thomas d’Aquin, le club THOMALI qui est en lien avec l’association Togouna (aide à la scolarisation en pays Dogon) a organisé une vente de biscuits, avec l’aide de la biscuiterie de l’abbaye, pour financer le matériel pédagogique dans un foyer de Bendiagara.

Les six jeunes lycéennes ont contacté le président de l’association Togouna et Abdoulaye Koné, étudiant malien actuellement en service civique sur Rennes qui ont très vite fait part de leur présence.

Au programme : une dégustation de gâteaux Dogon (à base de farine de Mile et de mangue), de thé vert et une conférence à l’auditorium proposée pour permettre aux lycéens de connaitre ce pays d’Afrique qui vit actuellement des moments difficiles.

Nous remercions de tout cœur les personnes qui nous ont aidées et l’équipe pédagogique » témoignent les lycéennes.